Comment je suis devenue invisible

La journaliste Alexandra Ranz s'est lancé un défi pendant 6 mois : tenter d'échapper à la surveillance commerciale et étatique généralisée.

Plus elle se renseigne, plus la journaliste se rend compte à quel point il est difficile se préserver sa vie privée, tellement on est fliqué de partout ! Internet, smartphone et ordinateur, mais aussi carte bancaire, vidéo-surveillance de rue, titres de transports électroniques et, de plus en plus, les objets connectés. Échapper à la cybersurveillance massive devient quasiment mission impossible.

Quasiment, pas complètement. À travers son documentaire, Alexandra Ranz nous sensibilise et nous propose des solutions pour passer entre les filets de l'espionnage systématique de l'État ou de la NSA, moins se faire tracer par les GAFAM*, préserver sa « e-réputation » et tenter de redevenir invisible.

*GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft. Acronyme utilisé pour désigner les géants qui dominent le net aujourd'hui et qui se nourrissent de nos données personnelles.

Diffusé le 28 mars 2016 sur France 4, le documentaire est en rediffusion gratuite jusqu'au 28 avril.

Bande annonce Comment je suis devenue invisible (35") :


Voir le documentaire sur pluzz.fr (57')
comment-je-suis-devenue-invisible


Et pour finir, une citation en français dans le texte de Richard Stallman, considéré comme le père du logiciel libre :

« C'est mon devoir de citoyen de résister au flicage.
Et je crois que c'est aussi votre devoir, mais je ne décide pas pour vous. »

You have no rights to post comments

Recherche

^
Alsétic • 20 rue du Village 67310 Dangolsheim (région Strasbourg)0 950 930 930contactCHEZalseticPOINTfr